ELITE

CAJA RUAL RGA

L’équipe de la « Marea Verde » est en pleine maturité sportive. Il s’agit déjà d’une habituée du Tour d’Espagne, dans lequel c’est toujours une équipe à suivre. Au cours des dernières années, l’évolution de l’équipe, actuellement la meilleure équipe d’Espagne dans la catégorie Continentale Professionnelle, a été considérable. L’impact de l’équipe au cours des dernières campagnes a été remarquable, ce qui a amené sa horde de fans (baptisée la « Marea Verde », la Marée verte) à nourrir un sérieux espoir à l’égard des grands Tours ; les coureurs anciens et les nouvelles recrues, parmi lesquels Chris Butler et Yuri Trofimov, renforcent cette idée. Quoi qu’il en soit, la structure base reste la même avec des figures hors normes comme Lluis Mas, le grimpeur David Arroyo, 2e au Giro de 2010 ou Eduard Prades. Son « arsenal » pour 2017 : le casque #Dharma, les lunettes #Arqus et des tonnes d’engagement.

MMR FACTORY TEAM

Sans conteste la meilleure équipe de XCountry d’Espagne, comme l’attestent ses résultats dans la Coupe du Monde de VTT. L’équipe détient deux coureurs hors pair, Pablo Rodríguez et David Valero, qui seront chargés de représenter le MMR Factory Racing Team dans la Coupe du Monde de XCO, où les deux ont déjà expérimenté la sensation de monter sur le podium. Le reste de l’équipe associe qualité et jeunesse, le regard tourné vers les épreuves longue distance. Cette structure consolidée dispose en outre de l’équipe la plus complète du CX espagnol. Pour cette saison, ils feront confiance aux casques #Dharma et aux chaussures de compétition #Altube-MC.

OMX PRO TEAM

L’OMX Pro Team est un paradigme de l’enthousiasme, l’audace et l’excellence. En 2017, cette équipe UCI Elite a atteint son meilleur résultat : être 12e au classement de l’UCI. Cette année l’équipe se compose de quatre riders : Annie Last (Angleterre), Isla Short (Écosse), Martin Gluth (Allemagne) et Mariske Strauss (Afrique du Sud). L’objectif de l’OMX Pro Team : se hisser à la première place du classement mondial avant les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020. Loin de ces projets ambitieux, les origines de cette équipe née en 2004 comme un groupe de coureurs d’Essex, localité du sud-est d’Angleterre, sont modestes. Avec engagement et passion, au fil des années l’OMX Pro Team s’est épanouie jusqu’à devenir l’une des équipes les plus fortes de sa catégorie. L’OMX a une histoire qui la rend unique. C’est pourquoi chaque étape de sa trajectoire est si spéciale.

EUSTRAK EUSKADI

L’équipe de piste Eustrak-Euskadi affrontera les meilleurs pistards du panorama international lors de la Coupe du Monde. Créée pour promouvoir le cyclisme sur piste, cette équipe a permis à des diamants bruts d’atteindre un niveau supérieur, comme c’est le cas de Leire Olaberria (médaille d’argent aux JO de Beijing), Unai Elorriaga (vainqueur du classement UCI en 2012) ou les coureurs olympiques Hodei Mazkiaran et Tania Calvo. L’équipe a participé à de nombreuses disciplines aux quatre coins du monde : Omnium, Poursuite, Course aux points, Keirin... Il s’agit d’un excellent banc d’épreuves pour nos produits, car ces « monstres » sont capables de repousser les limites du matériel cycliste.

BOYACA

Le projet dans lequel la figure mondiale Nairo Quintana fit ses premiers pas est le parrain de ce projet qui vise à faire reverdir les lauriers du cyclisme colombien et promouvoir le spectaculaire cyclisme de la Colombie. L’équipe Boyacá es para vivirla a été présentée mardi dernier à Bogota, sous la houlette des capitaines Cayetano Sarmiento et Héiner Parra, pédalistes nationaux qui possèdent une longue histoire dans le cyclisme d’Europe. Voilà une équipe à suivre sur laquelle repose l’avenir du cyclisme en Colombie, un pays qui jouit d’une tradition cycliste indéniable.

MARIO MOLA

Le triathlète le plus rapide de la course à pied lève tous les doutes. L’actuel champion des World Triathlon Series est une figure culte. Il a accompli une saison de rêve aux côtés de Spiuk qui ne cesse d’évoluer. Mario Mola a été champion du monde chez les jeunes et le plus jeune triathlète de tous ceux ayant participé à Londres´12. Le voilà désormais en tête du classement mondial. Il sera le rival à battre. Il s’agit d’un triathlète spectaculaire, méthodique et ayant les pieds sur terre. Aucun doute que son casque #Dharma ou #Obuss et ses chaussures #Trivium-C ne passeront pas inaperçus dans le circuit. Attention à la balle !

ENEKO LLANOS

Le coureur de Vitoria compte parmi les triathlètes longue distance les plus respectés. Il participa à la première épreuve de triathlon tenue aux Olympiades de Sydney en 2000. Après le cycle olympique d’Athènes, Eneko Llanos commença à s’intéresser à d’autres modalités comme la Longue distance. Lors de sa première participation à Hawaï en 2007, il fut 5ème et remporta l’Ironman de Lanzarote, parmi les plus durs de la planète. Sa trajectoire en tant qu’Ironman inclut 3 Top10 à Hawaï, être sacré champion d’Europe à Francfort, des scores en-dessous des 8 heures... autant de victoires pour ce végétalien strict qui nous a par ailleurs aidés à concevoir notre nouveau #Aerosleeve trisuit spécial pour le triathlon.

CHARLOTTE MCSHANNE

La jeune Charlote Mcshane a déjà fait sensation en 2017. L’Australienne, qui porte en compétition le casque #Dharma et les chaussures #Trivium-C de triathlon, fut sacrée championne du monde Sub23 de Distance Olympique. Cette rousse d’ascendance écossaise espère réussir une année fructueuse et mettra tout en œuvre pour y arriver. Un nom à retenir pour les années à venir. Le futur du triathlon lui appartient.

PABLO RODRÍGUEZ

Son passage remarqué dans les catégories inférieures n’a laissé personne indifférent. Bien que son travail ait toujours été discret, ses performances sur le vélo ont vite attiré l’attention sur cet espoir du VTT. Au cours de sa dernière année comme sub23, il a atteint une maturité sportive qui l’a amené à revêtir le maillot de leader de la Coupe du Monde après un triomphe brillant dans l’épreuve d’Albstadt. Ses débuts dans la catégorie élite ont supposé une continuité dans l’amélioration de son rendement, qui lui a valu de se hisser dans le top10 de la Coupe du Monde et du Championnat mondial dès sa première année.

MARISKE STRAUSS

Ne soyez pas dupe de l’éternel sourire de Mariske. Lorsqu’elle est en mode « Compétition », cette Sud-africaine ne fait pas d’otages. Il s’agit de l’une des riders les plus polyvalentes de la Coupe du Monde de XCountry, qui s’épanouit d’année en année. Son amélioration permanente au Classement de la Coupe du Monde, et les multiples victoires aux Championnats d’Afrique du Sud de VTT, en attestent. Mariske évoluera au sein de l’OMX une année encore, où elle mettra à l’épreuve les chaussures #Altube MC et le casque #Dharma qu’elle dit adorer.

MARTIN GLUTH

OMX (ALE) Cyclocross Rider

DAVID VALERO

MMR (ESP) Cyclocross Rider

GURUTZE FRADES

Pro Triathlete (ESP) Triathlete

RUIZ DE LARRINAGA

MMT-Spiuk (ESP) Cyclocross Rider – Spanish
Champion

YULIYA YELISTRATOVA

Pro Triathlete (UKR) Triathlete

BRICE FEILLU

Bretagne-Séché Environnement (FRA)
Road

AINHOA MURUA

Pro Triathlete (ESP) Triathlete

MIQUEL BLANCHART

Pro Triathlete (FRA) Triathlete